Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Reserve de la Comtesse 2018

  • Pauillac, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

Bouteille

37,50 € HT

Achat par 6 bouteilles et multiples de 6

Quantité Prix total
37,50 € HT

Notations

Robert Parker
Noté 92-94+/100

Wine Spectator
Noté 90-93/100

James Suckling
Noté 93-94/100

Jean Marc Quarin
Noté 92/100

Vinous
Noté 89-92/100

Jancis Robinson
Noté 16.5/20

     
Notation RobertParker.com
NOTE : 92 - 94+ / 100
Most of the plots that were planted since 2011 have gone into this. This second wine represents 41% of the crop. A blend of 53% cabernet sauvignon, 42% merlot, 4% petit verdot and 1% cabernet franc, the very deep purple-black colored 2018 Reserve de la Comtesse opens slowly to offers glimpses and dusty soil, Sichuan pepper, garrigue and tobacco over a core of warm black cherries, cassis and blackberry pie plus a waft of crushed rocks. Medium to full-bodied, the palate is packed with juicy black fruits and loads of earth/mineral nuances, finishing with lovely freshness and a quiet intensity. Very impressive.
Notation Wine Spectator
NOTE : 90 - 93 / 100
Cassis, blackberry, pepper and tobacco notes are in the mix, with good energy on the graphite-edged finish. Shows textbook typicity, and should be ready in the near term after bottling.
Notation James Suckling
NOTE : 93 - 94 / 100
A rich and dense second wine of Pichon Lalande with a full body, round and juicy tannins and a fruit-driven finish. Chewy, too.
Notation Quarin
NOTE : 92 / 100
Couleur rouge sombre, intense et belle. Nez moyennement aromatique, au fruité mûr. Ample à l'attaque, gras au développement, parfumé et suave, avec du corps, le vin gagne de l'intérêt en finale, avec une touche distinguée dans la saveur et une très bonne enveloppe tannique. Assemblage : 53% cabernet sauvignon, 42% merlot, 4% petit verdot, 1% cabernet franc.
Notation Jancis Robinson
NOTE : 16,5 / 20
Very dark cherry fruit. Sweeter and riper on the nose than the Pez just tasted, pure, dark and spicy. Much riper than usual. Pencil shavings scent on the palate, lithe and fine tannins, really smooth and gentle, just enough freshness to balance. A gentle touch. Creamy. They have kept lovely harmony.
Notation Jeb Dunnuck
NOTE : 92 - 94 / 100
Starting with the second wine of the estate, the 2018 Réserve De Comtesse checks as a blend of 53% cabernet sauvignon, 42% merlot, and the rest petit verdot and cabernet franc. It's another rock star of a second wine that taste more like a grand vin with its terrific perfume of crème de cassis, blackberry, graphite, high-class tobacco, and earth. It's deep, medium to full-bodied, beautifully balanced, and has serious length.

Réserve Comtesse

Commentaire du vin
L'une des pépites de l’appellation Pauillac qui bénéficie du même savoir-faire que son ainé Grand Cru. D’une belle couleur grenat, un nez gourmand de fruits rouges, et quelques notes de violettes. En bouche, ce vin charnu, plein de fruits rouges, profond et d'une grande finesse des tanins charmera tous les amateurs.
Histoire du Château
En 1850 le domaine Pichon Longueville est séparé, une partie ira au Baron Raoul Pichon (pour créer le domaine Pichon Baron), tandis que la seconde reviendra à ses trois sœurs. L’une d’entre elles, Virginie épouse du comte de Lalande. Elle décide d’administrer les parts de ses sœurs et de gérer la propriété et commande à un architecte bordelais, Duphot, la résidence que nous connaissons aujourd’hui, inspirée de l’hôtel de Lalande à Bordeaux où son mari avait passé son enfance. La comtesse est animée d’une grande passion pour la vigne et le vin, elle laissera au domaine bien plus que son nom…

Bien que le château accède au rang de second cru classé en 1855, la fin du 19e et le début du 20e siècle sont difficiles pour les grands domaines bordelais et une suite de crises (phylloxéra, guerres, etc.) porte un coup fatal à l’économie viticole. Par conséquent, les héritiers de la comtesse vendent le domaine à Édouard et Louis Miailhe en 1925.

Les deux frères réalisent un travail rigoureux de réorganisation qui contribue grandement à la renaissance du domaine. En 1978, c’est à nouveau une femme qui va marquer l’histoire de ce château : May Eliane de Lencquesaing, fille d’Edouard Miailhe. Grande voyageuse, elle va porter le nom de comtesse de Lalande au-delà de nos frontières et par ses investissements permettre la production d’un vin d’une qualité constante et remarquable.

Aujourd’hui

En 2007 Madame de Lencquesaing prend la décision courageuse de transmettre son château à la maison de Champagne Louis Roederer. Une décision qui permet au domaine de poursuivre son ambition de prestige et d’excellence.