Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Pichon Baron 2018

  • Pauillac, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Magnum

Magnum

268,00 € HT

Achat par 3 magnums et multiples de 3

Notations

Robert Parker
Noté 97-99/100

Wine Spectator
Noté 95-98/100

James Suckling
Noté 97-98/100

Jean Marc Quarin
Noté 98/100

Vinous
Noté 94-97/100

Jancis Robinson
Noté 18/20

     

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
NOTE : 97 - 99 / 100
The 2018 Pichon-Longueville Baron is made up of 78% cabernet sauvignon and 22% merlot. The wine is to be aged 18 months in barriques, 80% new and 20% one year old, and production represents 50% of the harvest this year. Very deep purple-black colored, it begins a little coy, rolling slowly and languidly out of the glass with notions of baked raspberries, blueberry coulis, crème de cassis and incense plus nuances of lilacs, truffles, damp soil and garrigue with wafts of lavender and wild sage. Full-bodied, voluptuous and oh-so-seductive, the palate reveals layer upon layer of savory, earthy and black fruit preserves, framed by wonderfully ripe, velvety tannins and lovely freshness, finishing very long and perfumed. Beautiful.
Notation Wine Spectator
NOTE : 95 - 98 / 100
Warm, dense and fleshy in feel, featuring cassis, plum and cherry compote flavors infused with tobacco and worn cedar details. Seriously long, with a well-buried iron note, though the purity of the fruit is the dominating feature overall. This cuts a pretty broad swath as it moves along. A big wine.
Notation James Suckling
NOTE : 97 - 98 / 100
Deep and dark young wine that takes you down, deep down to its center palate of blackberries and blueberries, firm and very silky tannins and a vivid finish. Wonderful palate and depth in this with such class and finesse. So many layers of polished, fine tannins. Great wine.
Notation Jancis Robinson
NOTE : 18 / 20
Colour of elderberry juice. Intensely pure cabernet nose, so intense it is quite introvert, especially compared with the Tourelles, but there is just a hint of fresh and creamy blackcurrant. A dry beauty on the palate. Not a great deal of acidity but finishes clean and fresh with these slub-silk tannins. There's texture and depth but it's still silky. Freshness of fruit compensating for moderate acidity.
Notation RVF
NOTE : 19 - 20 / 20
Encore une énorme réussite et surtout un équilibre souverain pour ce vin hors normes. Tout est parfaitement en place, la race est immense, avec des tanins soyeux parfait. Interminable.
Notation Quarin
NOTE : 98 / 100
Ma meilleure note donnée à ce cru en primeur à égalité avec le 2016. Couleur rouge, sombre, intense et belle. Nez intense, fin, fruité, puissant, profond et crémeux. Ample dès l'attaque et très pulpeux au développement, riche en milieu de bouche, puissant, aromatique, le vin se montre savoureux et gras, avec beaucoup de goût et une sensation veloutée étonnante. Grande saveur d'encre et de fruits noirs dans la persistance. C'est superbe. A l'instar du 2016, sa note pourrait monter en cours d'élevage. Très recommandé
Notation Jeb Dunnuck
NOTE : 97 - 99 / 100
The 2018 Pichon-Longueville Baron reveals a deep, saturated purple color as well as a decadent bouquet of crème de cassis, high class tobacco, crushed violets, and freshly sharpened cedar pencils, which is about as Pauillac as you can get. Full-bodied, incredibly opulent, with moderate acidity and silky tannins on the palate, it still shows beautiful purity, freshness, and elegance, with the tannins giving focus and length on the finish. It's a brilliant, brilliant wine that's in the same class as the 1990, 2000, 2005, 2009, and 2010.

Pichon Baron

Commentaires du Château
On ajoute souvent le nom « Baron » au domaine Pichon de Longueville pour ne pas le confondre avec le domaine Pichon Lalande. Liés durant des années ces domaines sont désormais distincts, autant en terme de nom que de style. Justement classé Deuxième Grand Cru Classé, le château Pichon Baron est un des meilleurs crus du médoc, il produit un vin de garde unissant puissance, richesse et finesse.
Histoire du Château
En 1694 la fille de Pierre Desmezures de Rauzan, se marie au Baron de Pichon-Longueville. Sa dot inclut des vignes situées à côté du domaine de Latour. Un grand domaine du Médoc est alors né!

C’est en 1850 que le domaine est séparé, une partie ira au Baron Raoul Pichon, tandis que la seconde reviendra à ses trois sœurs. L’année suivante le Baron fait construire le superbe château que nous connaissons aujourd’hui, la majestueuse bâtisse trône alors sur soixante-treize hectares de vignes. Quelques années plus tard, le château est honoré du titre de Deuxième Grand Cru Classé un rang qu’il occupe et mérite encore de nos jours.

Le domaine resta dans la main de la famille Pichon jusqu’en 1933 où il est cédé à la famille Bouteiller. Durant les quatre-vingts premières années du siècle dernier, les domaines du Bordelais ne connaissent pas la période la plus prolifique de leur existence, et le château Pichon Baron lui aussi est en difficulté. Le rachat du domaine par AXA en 1986 marque le point de départ de la renaissance du domaine.

Les investissements majeurs effectués par AXA permettent une nette amélioration de la qualité, replantation, chaine d’embouteillage, mais surtout la construction d’un superbe chai enterré qui parachève cette volonté d’excellence. Dès lors, les vins de Pichon Baron sont qualifiés de remarquables.

Aujourd'hui

Christian Seely est le directeur général d’AXA Millésimes, il gère le château Pichon Baron et plusieurs propriétés pour le groupe, dont le château Suduiraut à Sauternes. Il est entouré de Jean René Matignon, directeur technique depuis 1987 et de Joël Dupuy, chef de Culture depuis 1989.
Fort d’une équipe dynamique et d’un terroir exceptionnel, le château Pichon Baron rivalise avec son voisin, Comtesse de Lalande et réaffirme chaque année son statut de « super second ».