Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Duhart- Milon 2018

  • Pauillac, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

Bouteille

65,00 € HT

Achat par 6 bouteilles et multiples de 6

Notations

Robert Parker
Noté 93-95/100

Wine Spectator
Noté 90-93/100

James Suckling
Noté 95-96/100

Jean Marc Quarin
Noté 93/100

Vinous
Noté 88-90/100

Jancis Robinson
Noté 17.5/20

     

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
Note : 93 - 95 / 100
The 2018 Duhart-Milon is composed of 65% cabernet sauvignon and 35% merlot, it has 14% alcohol. Deep garnet-purple colored, it leaps from the glass with exuberant notes of Black Forest cake, plum preserves and crème de cassis with hints of spice cake, woodsmoke, potpourri and eucalyptus. Full-bodied, rich and laden with layers of black fruit preserves and spices, it has a velvety texture and just enough freshness, finishing long. Very impressive—the densest, most opulent Duhart I have tasted!
Notation Wine Spectator
Note : 90 - 93 / 100
Generous in feel, with a light herb note darting amid the rich plum and cassis fruit flavors. Displays the weighty fruit of the vintage, with a background of warm earth and tar details on the finish.
Notation James Suckling
Note : 95 - 96 / 100
This is a very powerful Duhart with blackcurrant and blackberry character. Lots of graphite and black tea. Full-bodied and muscular with lots of formed muscles and great length. Could be best ever?
Notation Quarin
Note : 93 / 100
Ma meilleure note donnée à ce cru en primeur. Couleur sombre, intense et belle. Nez d'intensité moyenne et fruité. Minutieux à l'attaque et de suite distingué dans ses appuis tanniques, le vin évolue savoureux en milieu de bouche, sur une texture nuancée, avec du corps. Il s'achève long et un tantinet tannique, même si ce dernier est enrobé et le grain fin. C'est très bon. Une fois encore, ce millésime profite à la partie des sols argilo calcaires du cru (10 ha sur 75), ainsi qu'au terroir plus tardif dont il fait partie.
Notation Jancis Robinson
Note : 17,5 / 20
Black core with barely a rim. So wonderfully scented, like the Clerc Milon. Blackcurrant tea, pure cassis, almost floral, but so pretty. Firm and dry but super-refined on the palate, dry tannic finesse. Finely balanced for the long term. Dark and savoury and full of such refined elegance and dark finesse. A beauty.
Notation RVF
Note : 16,5 - 17,5 / 20
C'est un vin imposant, large et plein. Il affiche beaucoup de volume, du charme et s'appuie sur des merlots de très belle race.
Notation Jeb Dunnuck
Note : 94 - 96+ / 100
The 2018 Château Duhart-Milon checks in as a blend of 65% Cabernet Sauvignon and 35% Merlot that hit 14% alcohol. Beautiful black currants, smoked earth, chocolate, and damp earth notes flow to a medium to full-bodied, incredibly elegant Duhart-Milon that has ultra-fine tannins, a weightless texture, terrific balance, and a great finish. Seemingly all about finesse and elegance, it builds nicely on the palate and has a great finish. It should match or exceed the brilliant 2009

Duhart Milon

Commentaires du Château
Un seul domaine de la commune de Pauillac fut classé Quatrième Grand Cru Classé en 1855, il s’agit de Duhart Milon Rothschild. Dans les pas du château Lafite, Duhart Milon a pris bon exemple sur son grand frère et grâce à d’importants investissements il fait désormais partie des Pauillac à connaitre. Le château Duhart Milon Rothschild produit un vin puissant et riche qui dévoile un bouquet de cassis, de bois de cèdre et de chêne. Une heure de carafe sera nécessaire pour assouplir la structure tannique riche de ce vin, un nectar souple et moelleux se livrera alors.
Histoire du Château
Durant le 18e siècle, le château Lafite est la propriété du Marquis Alexandre de Ségur, alors surnommé le Prince des vignes, le vignoble voisin, Milon, est utilisé pour l’élaboration des seconds vins du château Lafite. En 1815, le courtier Guillaume Lawton parle déjà du vin de Mandavy-Milon, en provenance des vignes de Milon comme d’un quatrième cru en devenir. Le Sieur Duhart, corsaire de Louis XV établi à Pauillac à sa retraite, laisse à sa femme un petit vignoble sur la commune. La famille Castéja rachète les vignes de la veuve Duhart et hérite du vignoble de Milon, C’est ainsi qu’elle se retrouva à la tête d’un château de près de 40 hectares qui fût nommé Duhart-Milon. Le château obtient par la suite le rang de Quatrième Grand Cru Classé en 1855, lors de l’exposition universelle de Paris. La famille Castéja restera à la tête du château jusqu’en 1937. Ensuite des propriétaires se succèdent sans véritablement marquer l’histoire du château. En 1962, la famille Rothschild, déjà propriétaire de plusieurs domaines, arrive à la tête de la propriété. Duhart-Milon comprenait alors 110 ha dont seulement 17 ha de vignes. D’importants travaux sont alors réalisés, drainage, replantation ainsi que des rénovations du chai. Si bien qu’en 2001 le vignoble atteint les 71ha de vignes. La viticulture et l’encépagement sont similaires à ceux de Lafite et on trouve à Duhart Milon Rothschild, la même rigueur que chez le Premier Grand Cru Classé.

Aujourd'hui

Ce château, porté par l’élan de la famille Rothschild, produit de nos jours un Pauillac exceptionnel. Le potentiel remarquable de tous les millésimes depuis 2003 en est la plus belle preuve. S’il faut en nommer, 2005, 2006, 2009 et 2010 sont d’incroyables réussites, saluées par la critique.