Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Ducru Beaucaillou 2018

  • Saint Julien, Primeurs 2018
  • Couleur : blanc
  • Flaconnage : Magnum

Magnum

326,80 € HT

Achat par 3 magnums et multiples de 3

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
NOTE : 97 - 99 / 100
The 2018 Ducru-Beaucaillou is composed of 85% cabernet sauvignon and 15% merlot, to be aged 18 months in 100% new barriques. Very deep purple-black in color, it prances out of the glass with flamboyant, showy scents of cinnamon stick, wilted roses, star anise, fallen leaves and Ceylon tea with a core of blackcurrant cordial, black cherry compote, violets, chocolate mint and espresso plus a waft of crushed rocks. Full-bodied, opulent and decadently fruited with layer upon layer of black/blue fruit and floral nuances, it has an exquisitely ripe, fine-grained frame and fantastic freshness supporting the multifaceted, beguiling fruit, finishing with tons of fragrant flowers and mineral sparks. At once beautifully elegant and wonderfully bold.
Notation Wine Spectator
NOTE : 96 - 99 / 100
Another rock 'em sock 'em St.-Julien here, brimming with nearly exotic blackberry, plum, blueberry and açaí berry reduction notes, bristling with brambly energy and racing through a graphite-edged finish. Shows gorgeous perfume throughout, despite the fairly obvious level of concentration.
Notation James Suckling
NOTE : 98 - 99 / 100
This 2018 Ducru-Beaucaillou is so layered and beautiful with incredible tannin quality. Full-bodied with a caressing texture that reminds me of the finest cashmere. So layered. You want to swallow this. Brings a smile to the face. Wow. So well crafted.
Notation Jancis Robinson
NOTE : 17+ / 20
Black core. Intense black fruit. Highly structured but smooth, like thick velvet. Generous in fruit and massive but still surprisingly fresh. Long and refined finish even with all this power and density. Rich but not overly sweet or overripe. Savoury long finish. Hard to judge now.
Notation RVF
NOTE : 18,5 - 19,5 / 20
Le plus imposant de toute l'histoire du cru : un vin superlatif… et un peu inattendu. Très riche (14,5°), mais aussi puissant et tonique grâce à une très belle acidité, il est massif et nécessitera du temps pour acquérir sa finesse habituelle.
Notation Jeb Dunnuck
NOTE : 97 - 100 / 100
The grand vin of this terrific estate, the 2018 Château Ducru-Beaucaillou is based on 85% cabernet sauvignon and 15% merlot that will spend 18 months in new barrels. It’s as classy as they come, boasting a deep purple/blue color as well as awesome notes of pure crème de cassis, smoke tobacco, crushed rock-like minerality, and violets. Haute couture at its finest, with full-bodied richness, building structure and tannins, and remarkable purity, it’s certainly in the same ballpark as the magical 2016. It will be approachable in just 4-5 years yet keep for 40+.

Ducru Beaucaillou

Commentaires du Château
Nommé ainsi grâce au terroir caillouteux qui l’entoure, le château Ducru-Beaucaillou, Deuxième Grand Cru Classé, a su utiliser ce dernier, qui lui offre drainage et maturité des raisins, pour en tirer un vin exceptionnel, mûr, ample et armé de tanins fondus. Parmi les Saint-Julien les plus représentatifs de l’appellation, il propose de grands vins qui se dégustent sur la durée, il lui faudra au moins une dizaine d’années pour qu’il dévoile son véritable potentiel…
Histoire du Château
Le domaine fut créé lors de la division du grand domaine de Beychevelle à la fin du 17e siècle. Un siècle plus tard, c’est Bertrand Ducru qui en fait l’acquisition. C’est lui qui fait agrandir le vignoble et amplifie grandement la notoriété de ses vins. Il donnera donc son nom au Château, suivi bien sûr de « Beaucaillou », qualifiant le terroir du domaine, jonché de gros et beaux cailloux.

La fille de Ducru vend le domaine à un irlandais, Nathaniel Johnston, qui marquera son histoire. En effet son régisseur utilisera une bouillie arborant un aspect bleu vert effroyable pour décourager les voleurs. Il remarque rapidement que sur les ceps traités qu’il n’y a pas d’attaque de mildiou : la bouillie bordelaise est née !

Le début du siècle dernier est difficile pour les châteaux bordelais, la prohibition aux États-Unis sur un fond de crise économique force Johnston a se séparer du domaine. Francis Borie reprend le domaine en 1928 et lance un programme important de replantation et de reconstruction. Lorsqu’il décède et laisse le château à son fils, Jean-Eugène Borie, en 1953, le vin de Ducru Beaucaillou, élevé au rang de Deuxième Grand Cru Classé un siècle auparavant, a regagné ses qualités d’antan. En 1978, François-Xavier Borie vient épauler son père à la tête du domaine.

Aujourd’hui

Depuis le millésime 2003 c’est Bruno-Eugène Borie, le fils cadet de Jean-Eugène, qui dirige le domaine. Il est épaulé par le maître de Chai René Lusseau pour les vinifications. Le travail remarquable réalisé par la famille Borie porte ses fruits. Les derniers millésimes ont été très bien reçus par les critiques, notamment le millésime 2009 qui a obtenu une note parfaite 100/100 de la part du critique américain Robert Parker.