Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Haut Brion 2018

  • Pessac-Léognan, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

Bouteille

480,00 € HT

Achat par 6 bouteilles et multiples de 6

Quantité Prix total
480,00 € HT

Notations

Robert Parker
Noté 97-99+/100

James Suckling
Noté 98-99/100

Jean Marc Quarin
Noté 96/100

Vinous
Noté 93-96/100

Jancis Robinson
Noté 18/20

 
Notation RobertParker.com
NOTE : 97 - 99+ / 100
The 2018 Haut-Brion is a blend of 49.4% merlot, 38.7% cabernet sauvignon and 11.9% cabernet franc. Deep purple-black in color, it is much more closed than the La Mission. It holds back for the first few minutes, reticent to reveal what slowly uncoils to give wave after wave of exotic spices—cardamom, cassis, star anise and fenugreek—over an opulent core of red roses, Black Forest cake, warm cassis and black raspberries with nuances of cigar box, crushed rocks, truffles, tilled black soil, iron ore and smoked meats. The full-bodied palate is truly profound, with restrained black fruit and spice layers slowly offering mineral sparks and savory suggestions within a rock-solid frame of firm, super fine-grained tannins and beautiful freshness, finishing with epic length and depth. This will take longer to come around than the La Mission, but it will be well worth the wait.

Le Haut-Brion 2018 est un assemblage de 49,4% de merlot, 38,7% de cabernet sauvignon et 11,9% de cabernet franc. Possédant une robe pourpre-noire foncée, il est beaucoup plus fermé que La Mission Haut-Brion. Il se retient pendant les premières minutes, réticent à se révéler mais peu à peu il se déroule et donne une vague d'épices exotiques - cardamome, cassis, anis étoilé - sur un opulent cœur de roses rouges, de cerises noires confites, de cassis compotés et de framboises noires, des nuances de boîte à cigares, de pierres broyées, de truffes, d’humus, de fer et de viandes fumées s’expriment à leur tour. La bouche corsée est vraiment profonde, avec des couches de fruits noirs et d'épices, offrant lentement des touches minérales et des notes salines dans une structure tannique ferme et très fine, associées à une belle fraîcheur, avec une finale épique en longueur et profondeur. Cela prendra plus de temps que La Mission Haut-Brion, mais l'attente en vaudra la peine.
Notation James Suckling
NOTE : 98 - 99 / 100
The length and texture to this wine is so very impressive. It’s not so much the sheer power that is impressive here, rather the form, tension and exquisite form that the abundant, fine-grained tannins provide. It lasts for minutes on the palate. A classic beauty in the making.
Notation Quarin
NOTE : 96 / 100
Couleur sombre, intense et belle. Nez intense, fin, fruité, pur, mûr et subtil. Moelleux à l'attaque, fondant au développement, particulièrement aromatique en milieu de bouche, le vin évolue suave, juteux et complexe dans la dernière partie du palais. Il finit long, parfumé et très bon. Assemblage : 49,4% merlot, 38,7 % cabernet sauvignon, 11,9 % cabernet franc. Degré d'alcool : 14°6. A noter une qu'une attention particulière a été portée au cabernet franc cette année, avec des vendanges plus tardives que de coutume.
Notation Jancis Robinson
NOTE : 18 / 20
Deepest black-cherry colour. Much more subdued on the nose than La Mission but has intense purity. Finely textured and yet dense, the freshness lifting it off the ground even with all the underlying power. Deep-rooted purity and wonderful persistence, all tied up and just with that slight rocky character that finishes dry but not drying. Impressive elegance in a powerful vintage. Firm, dry and yet so much more supple than many wines. Very slightly toasty on the finish but the oak is swallowed by the fruit.
Notation RVF
NOTE : 19 - 20 / 20
Il faudra être patient pour tirer toute la quintessence de ce vin un peu hors normes. C'est le plus brillant et le plus intense des vins de l'appellation, supérieur à La Mission dans l'éclat. La finale est interminable sapide.
Notation Jeb Dunnuck
NOTE : 97 - 99 / 100
The grand vin 2018 Haut-Brion is as deeply colored as its stablemate but has a darker, smoky bouquet of blackcurrants, roasted herbs, tobacco, and gravelly earth. Silky, polished, and ethereally textured on the palate, with beautiful tannins as well as mid-palate density, it's one of the most regal, classic wines in the vintage.

Haut-Brion

Commentaires du Château
Le Château Haut-Brion est la seule propriété hors Médoc à intégrer le classement de 1855. Bien que son caractère diffère de ses cousins médocains, le potentiel de son terroir de graves n’a rien à leur envier. Produisant des vins dits plus maigres que les autres premiers, le style du Château Haut-Brion est définitivement plus digeste et soyeux, surtout dans sa jeunesse. Muni de tanins très murs et d’une grande finesse aromatique, cet immense Pessac exhibe à maturité des notes qui s’étendent du gibier au sous-bois, en passant par les épices, un bouquet résolument séducteur.
Histoire du Château
Le nom de Haut-Brion est le premier a être mentionné dans l’histoire du Bordelais comme un cru reconnu. Alors que l’on pensait que le fonctionnaire londonien Samuel Pepys était le premier à l’avoir évoqué dans ses écrits en 1663, des recherches très récentes prouvent que le nom d’ « Aubrion », remonte à 1521 ! En ces temps le domaine est sous la direction de la famille de Pontac qui, consciente du potentiel de ce terroir fabuleux, met en œuvre de nouvelles techniques de vinification telles que l’ouillage et le soutirage, avec l’objectif de donner au vin la possibilité de se bonifier avec l’âge.

Le domaine reste dans les mains de la famille de Pontac jusqu’au début du 19e siècle où le célèbre ministre des Affaires étrangères de Napoléon, Monsieur de Talleyrand, en fait l’acquisition. Son illustre propriétaire servait alors le grand vin d’Haut-Brion lors de grandes occasions, par conséquent le prestige du château s’en voyait décuplé.

Un demi-siècle plus tard, la seconde exposition universelle révèle au monde entier le classement de 1855 des crus de Bordeaux, bien évidemment Château Haut-Brion figure parmi les quatre meilleurs… Le succès du domaine des graves n’avait surpris personne, car il était, depuis longtemps, apprécié et acclamé par les plus fins palais, comme l’ambassadeur américain Thomas Jefferson qui ne tarissait pas d’éloges sur ce cru.

Aujourd’hui

L’histoire moderne du château commence en 1935 avec l’arrivée de Clarence Dillon, grand financier new-yorkais, à sa tête. Alors qu’il désirait mettre la main sur le Château Cheval Blanc, son impatience et des conditions climatiques défavorables,l’amènent à se tourner vers Haut-Brion. De nos jours, le château est encore dirigé par la société « Domaine Clarence Dillon SAS ». L’implication et les investissements de la famille Dillon durant le siècle dernier ont permis à Haut-Brion de garder son image de Premier Grand Cru Classé, produisant chaque année l’un des meilleurs vins du monde…