Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Cos D'Estournel 2018

  • Saint Estèphe, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Magnum

Magnum

338,00 € HT

Achat par 3 magnums et multiples de 3

Notations

Robert Parker
Noté 97-100/100

James Suckling
Noté 98-99/100

Jean Marc Quarin
Noté 98/100

Vinous
Noté 97-100/100

Jancis Robinson
Noté 17.5/20

 

Vin épuisé, ce vin n'est plus disponible.

Nous vous remercions de votre confiance et vous invitons à découvrir nos promotions en cours.

Si vous n'êtes pas redirigés dans quelques secondes sur la page d'accueil, veuillez cliquer ici

Notation RobertParker.com
NOTE : 97 - 100 / 100
The 2018 Cos d'Estournel is composed of 74% cabernet sauvignon, 23% merlot, 2% petit verdot and 1% cabernet franc and has 14.59% alcohol. Aging in 50% new barriques, it has a deep purple-black color and drifts effortlessly, gracefully, seductively out of the glass with slowly unfurling notions of blackcurrant cordial, wild blueberries, chocolate-covered cherries and plum pudding with touches of violets, licorice, wild roses and yeast extract plus a waft of loose tobacco. The full-bodied palate is built like a brick house with a solid frame of super firm, super ripe tannins and seamless freshness to back up the vibrant, crunchy, oh-so-muscular fruit, finishing long with loads of mineral layers. Amazing structure will keep this beauty for at least half a century and probably a full one!
Notation James Suckling
NOTE : 98 - 99 / 100
The beautiful integration of ripe fruit and ripe tannins gives the wine a layered and agile mouthfeel. Soft and gorgeous with silky tannins that really kick in at the finish and carry the wine for a long time.
Notation Quarin
NOTE : 98 / 100
Couleur sombre, intense et belle. Nez intense, fin, fruité et complexe. De suite ample à l'attaque, le vin évolue en même temps puissant, velouté et fondant. Il se développe juteux, sur une texture noble, vers une finale ample et un caractère général très plein. Tannicité parfaitement enveloppée. Persistance longue et épicée. C'est très bon.
Notation Jancis Robinson
NOTE : 17,5 / 20
74% cabernet sauvignon, 23% merlot, 2% cabernet franc, 1% petit verdot. Barrel sample.
Black core with narrow purple rim. Intense black fruit with just a hint of charry oak. Smells sweet and ripe but pure and fresh-fruited too. Glorious cabernet here. Deep, chewy and rich on the palate, firm velvet texture, incredibly moreish and so fresh, as much from the tannins as from the acidity. Leaves your mouth clean with dark, savoury, rocky length. Very precise winemaking. I love those dry clean-tasting tannins on the finish.
Notation RVF
NOTE : 19 - 19,5 / 20
Le cru a admirablement bien géré le millésime en préservant un équilibre subtil, un très beau toucher de bouche et des tannins crémeux. Imposant, explosif mais très civilisé, voilà un très grand Cos !
Notation Jeb Dunnuck
NOTE : 97 - 99+ / 100
Deeply colored, the 2018 Cos D'Estournel shows the incredible purity and elegance that this estate delivers these days as well as fabulous crème de cassis, graphite, white flowers, and spicy oak aromas and flavors. Made from 74% cabernet sauvignon, 23% merlot, 2% cabernet franc and the rest petit verdot, aging in 50% new barrels, it builds with time in the glass and has a full-bodied, decadent yet also seamless mouthfeel, layers of tannins, and a great finish. This is as classy as it gets and certainly a candidate for the King of Saint-Estèphe in 2018. Given its purity and balance as well as depth of fruit, it should offer loads of pleasure in its youth yet also evolve nicely for 3-4 decades. This estate has been on an incredible roll over the past 7-8 years and this is another killer wine.

Cos d'Estournel

Commentaires du Château
Entre Pauillac et St-Estèphe, la colline de Cos s’élève à vingt mètres au-dessus de la gironde, elle profite d’un microclimat qui évite les excès, chaud comme froid, des températures. Sur un socle de calcaire, les graves déposées lors du quaternaire permettent un drainage parfait qui, couplé à ce climat si spécial, constituent le terroir parfait pour amener le cabernet sauvignon à une maturité homogène. Les millésimes de Cos d’Estournel sont incroyablement réguliers en terme de qualité. Leurs vins possèdent une richesse et une grande profondeur de fruit, qui équilibrée par des tanins mûrs et très fins permettent une bonification longue qui peut durer, pour les meilleurs, plusieurs décennies.
Histoire du Château
L’histoire du Cos est indissociable de celle de Louis Gaspard Marquis d’Estournel, car cet homme , né sous le roi Louis XV et mort durant le Second Empire , n’eut qu’une passion dans sa vie : Cos D’Estournel. Il reconnait rapidement le potentiel des vignes dont il hérite en 1811, celles-ci se situent près du village de Cos. Le vin de Cos d’Estournel qu’il vinifie à part, remporte très vite un franc succès en France comme à l’étranger. La portée de cette réussite s’étend jusqu’en Inde, ce qui lui vaut le surnom de Maharadja de Saint-Estèphe. Célébrant ses conquêtes lointaines il agrémente ses chais de pagodes exotiques, qui donneront, plus tard, le nom du second vin du château.

En 1853 le marquis quitte ce monde alors que son domaine fut, un an auparavant, vendu au banquier londonien Martyns. Il ne vit donc pas la consécration de son château au rang de second grand cru classé lors de l’exposition universelle à Paris en 1855.

En 1889 les frères Hostein acquièrent le domaine qu’ils revendent ensuite à Fernand Ginestet, grande figure du négoce bordelais, en 1917.

Aujourd’hui

Les descendants de Ginestet cèdent le domaine à Monsieur Michel Reybier en 2000.
Depuis le millésime 2005, le Château produit un vin blanc « Cos d’Estournel blanc », en petite quantité. Sous l’impulsion de ce nouveau propriétaire, un nouveau chai et un nouveau cuvier, signé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, sont inaugurés en 2008.

Son dernier propriétaire, tout comme son premier, Louis Gaspard D’Estournel, poursuit cette œuvre avant-gardiste toujours à la recherche de l’excellence…