Millésimes
SUIVEZ-NOUS
Rejoignez-nous sur

RECEVEZ NOS OFFRES SPÉCIALES
Format Speciaux Primeurs
Derniers vins consultés :

Connetable Talbot 2018

  • Saint Julien, Primeurs 2018
  • Couleur : rouge
  • Flaconnage : Bouteille

Bouteille

20,30 € HT

Achat par 6 bouteilles et multiples de 6

Quantité Prix total
20,30 € HT

Notations

James Suckling
Noté 91-92/100

Jean Marc Quarin
Noté 86/100

Vinous
Noté 87-89/100

     
Notation James Suckling
NOTE : 91 - 92 /100
Lots of blue fruit in this second wine with a medium to full body, polished and racy tannins and a fresh and vivid finish.
Notation Quarin
NOTE : 86 /100
Vin fruité, à la texture un tantinet austère en départ de bouche et plus suave en finale. Longueur moyenne.

Connétable Talbot

Commentaires du Château
Rendant hommage au fondateur du château, le connétable John Talbot, cette cuvée constitue le second vin du château. Elle a vu le jour dans les années soixante et a profité au fil des années de tous les soins apportés au vignoble et des sélections sévères. Comme son aîné, c’est un vin classique et élégant, marqué par une trame nette et bien dessinée à la finale longue et fraîche.
Histoire du Château
L’histoire du château commence avec le Connétable John Talbot, comte de Shrewbury un homme de guerre anglais, vaincu à la bataille de Castillon en 1453. Pendant les XVIII et XIXe siècles la propriété appartint aux marquis d’Aux et Lescout. En 1855, lors du classement des crus du Médoc et des Graves commandé par l'Empereur Napoléon III, le Château Talbot accède au rang de Quatrième Grand Cru Classé à Saint-Julien. Le château est finalement acquis en 1917 par la famille Cordier, à la tête du négoce du même nom. Sous l’impulsion des Cordier ce cru s’imposera parmi les grands vins de Saint-Julien. Leur expertise ainsi que leur volonté d’allier le savoir-faire ancestral avec des technologies modernes paient. En 1987, ils font construire un 2d cuvier en bois permettant de vinifier le grand vin de manière plus élégante. Les filles Cordier, Nancy et Lorraine, dirigent le domaine jusqu’au décès prématuré de Lorraine en 2011. C’est Nancy Bignon Cordier et son mari Jean-Paul qui ont repris les rênes depuis cette date, cherchant toujours à amener Talbot plus haut dans la qualité.

Aujourd’hui …

Jean-Pierre Marty est le directeur général du domaine, Christian Hostein en est le directeur technique depuis 1988 et Jean-Max Drouilhet le maître de chai. Pour élaborer chaque année ce Quatrième Grand Cru Classé, ils profitent des conseils avisés d’Eric Boissenot et de Stéphane Denoncourt.